comment peindre un portail en fer (Partie 2)

La mise en peinture :

Comme je vous l’ai dit, j’aime bricoler, mais ne pas refaire chaque année.
Donc le choix de la peinture va être primordial, je ne vais pas forcément regarder le prix, (enfin un peu quand même), mais mon but est d’être tranquille pendant quelques années (il y aura surement quelques retouches mais passons). A force de recherche, je m’arrête sur la marque Hammerite, recommandé par des bricoleurs avertis, et des passionnées de 4×4 qui repeigne les bas de caisse avec… Allez, soyons fous, pour 60 euros, je prends 2.5 litre, pourquoi ? Parce que les petits pots de 0.5L, c’est pas de l’économie, sil en faut 2, vous dépassez souvent le prix des gros pots.

En sus, je me fais plaisirs, car Hammerite mentionne « directement sur rouille », une seule couche (mouais…), mais je prends surtout un gris anthracite martelé. Au départ, j’hésitais en re blanc, ou noir. Gris, c’est le bon compromis.

Côté équipement, cette fois, j’ai testé pour vous par demi portail :

1/Pistolet peinture
2/Le mini rouleau et le pinceau à réchampir spécial Glycéro.
Bon, déjà, on est en aout, il est indiqué de peindre en 0° et 25°, oups … c’est que mon portail, si je le laisse comme ça, je suis bon pour tout reponcer en septembre.  Je vais donc le peindre à la fraîche, tôt le matin.

Tentative 1 : Rouleau et pinceau.

Cette peinture martelée, n’est pas évidente à appliquer, il faut la mélanger doucement, mais il faut la mélanger quand même. J’ai versé une dose de peinture dans mon mini bac, et c’est partie.

Premier constat, la peinture est assez épaisse, j’ai fait tout les angles au pinceau et je récupère les gouttes. Elle n’est pas très évidente à étaler. J’essaie de l’étaler du mieux possible au rouleau cette fois. Quelques minutes plus tard, c’est une peinture qui tire très bien,  mais en tirant, elle libère le vernis, et l’effet martelé, c’est assez drôle à voir. Sauf que l’on voyait toujours le blanc dessous…
Il faudra donc une deuxième couche.

Tentative 2 : Le pistolet

J’avais une buse de 2, j’ai acheté le diluant exprès. Surtout pas de white, mais il existe un produit pour remplacer le diluant de la marque. J’ai exécuté des passes légères, et croisé les couches. Même constat qu’a la tentative 1, la peinture tire beaucoup. Mais je me répète, même si on est tôt le matin, on est en aout, et il doit bien faire 23-25°… limite.

Je tente sur une surface plane de charger en peinture à la limite du risque de coulure. Quelques minutes plus tard, la peinture se tend, mais couvre bien toute la surface, sauf que le vernis remonte avec l’effet martelés qui commence à couler tel une vague. Je n’aurais pas besoin de reponcer, car l’effet est dans le vernis, donc lisse. Je vous l’ai dit qu’elle est bien cette peinture.

renovation portail fer hammerite

Effet martelé peinture hammerite

Tentative 3 : rouleau et pinceau

Je reprends rouleau et pinceau, mais je profite que les 2 moitiés de portail on reçu une première couche. J’arrive trouvé le bon dosage, ni trop chargé, ni pas assez, et la miracle. Je me retrouve avec un joli portail gris anthracite, et avec belle et bien un effet martelé plus ou moins marqués suivant mes passes.

Ma conclusion :

Faire attention à la température.
2 couches (peut être du a restant d’ancienne peinture qui avait du mal à servir d’accroche ?)
Le pistolet même bien réglé dépense trop de peinture et l’effet ressorts moins bien.
Passer une première couche sans essayer de couvrir, juste pour « mouiller » les surfaces, attendre le lendemain et passer la deuxième couche.  Sur les zones ou l’on veut voir les effets très marqués, charger plus le rouleau sans exagérer non plus, faire plusieurs passages, et tirer une dernière fois du bas, vers le haut.


La moitié du portail, on dirait que je viens de l’acheter.

Revoir la préparation du portail.

Pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à comment peindre un portail en fer (Partie 2)

  1. MARTIN Valérie dit :

    bonjour ! avec quel rouleau avez vous utilisé cette peinture ? fibre ou mousse ? merci d’avance !

    • shiva dit :

      Bonjour , un pinceau fibre. Laissez le tremper une nuit dans de l’eau avant de vous en servir. Brosser bien les poils afin d’éviter qu’ils se décrochent et restent dans la peinture.

  2. nicolas G. dit :

    Bonsoir, super boulot.
    S’agit il du gris ardoise martelé? car je ne vois pas le gris anthracite martelé sur le site Hammerite…

    Merci
    Nicolas

    • shiva dit :

      Bonjour,
      effectivement, c’est le gris ardoise martelé, autant pour moi, l’autre gris est très clair.
      Si vous souhaitez peindre, faites attention à la chaleur : elle à tendance à sécher un peu vite, et le vernit coule.